Réforme des retraites – modification du 01/01/2015

La LOI du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites  a étendu à l’ensemble des régimes de sécurité sociale le principe de cotisations non productrices de droits en cas de cumul emploi retraite, quel que soit l’âge du pensionné.

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —   Désormais, pour l’ensemble des assurés liquidant une pension de retraite à compter du 1er janvier 2015, les cotisations versées du fait d’une nouvelle activité salariée ne sont plus créatrices de nouveaux droits à la retraite en application du nouvel article L. 161-22-1 A du code de la sécurité sociale.

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

Le rapport de la commission sur l’avenir des retraites a été rendu public le 14 juin. Il propose de durcir encore les modalités de calculs et d’accès à la retraite. C’est dans ce cadre que s’est engagée la conférence sociale du 20 et 21 juin et les négociations sur les retraites. Déjà durement touchés par les réformes 2007 et 2010, les ingénieurs, les cadres et les techniciens et, parmi eux, plus particulièrement les diplômés, risquent d’être à nouveau les plus pénalisés. Les salariés des industries électriques et gazières sont-ils concernés ?

A LIRE :

A VOIR :